Un pretre pagaie pour FOP France

Un prêtre pagaie autour de l’île pour la bonne cause

Afin de médiatiser la maladie dite « de l’homme de pierre » et de récolter des dons pour un petit garçon de la région parisienne qui en souffre, Luc Denoyer, homme d’église de 32 ans, s’est lancé dans l’opération A coups de pagaie.

Il s’appelle Luc Denoyer, il a 32 ans et arrive tout droit du diocèse de Nice.

Depuis plusieurs jours, il propulse son petit kayak à quelques encablures des côtes corses. Son objectif : médiatiser la maladie dite « de l’homme de pierre » et récolter des dons pour un petit garçon de la région parisienne qui en souffre.

La fibrodysplasie ossifiante progressive est « une maladie orpheline, explique-t-il, qui affecte 80 personnes en France » et qui se traduit par la pousse de plaques osseuses là où il ne devrait pas y en avoir (lire par ailleurs). À terme, c’est un peu comme si un deuxième squelette poussait sur le premier.

Extrêmement invalidante, la maladie de l’homme de pierre a aujourd’hui sa propre association, Fop France, dont la présidente n’est autre que la maman du petit garçon, Alexandre, pour lequel l’abbé Denoyer pagaie : « Il faut d’abord savoir que le kayak est un sport que je pratique chaque semaine, même en hiver. Et que, depuis quatre ans, je viens en faire chaque année, du côté de Galeria, détaille-t-il. J’avais depuis longtemps envie de faire un tour de Corse et je cherchais une motivation supplémentaire. C’est là que je me suis souvenu d’Alexandre. Ce bout de chou que j’ai connu quand je vivais en région parisienne avait 4 ans à l’époque. J’ai contacté sa mère qui était très heureuse du projet. »

345 000 coups de pagaie

Le défi est mis sur pied, en collaboration étroite avec la société des sauveteurs en mer (SNSM), dont les bases insulaires serviront de gîtes au prêtre pendant son périple. En début de semaine dernière, l’opération A coups de pagaie est lancée.

Article paru le 05/07/2017 sur le site de Corse Matin

« C’est un défi à la fois physique et spirituel, estime Luc Denoyer. Je vais avoir beaucoup de temps seul pour pouvoir prier et méditer. » A cela, s’ajoute évidemment la dimension caritative : « Je veux faire connaître l’association Fop France et récolter des dons, qui seront ensuite reversés aux laboratoires de recherches et aux familles ayant besoin d’un soutien. » Une souscription a été ouverte sur le site helloasso.com (opération A coups de pagaie). En attendant, le tour de Corse continue.

Le ferry retour de Luc Denoyer est prévu pour le 19 juillet et la météo « se dégage devant moi ». De retour à la base SNSM de Taverna, son point de départ, Luc Denoyer aura parcouru 700 kilomètres et donné pas moins de 345 000 coups de pagaie.

Pas de commentaires

  • Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués *
  • Vous pouvez utiliser les HTML tags et attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
User Login